AVOIR UNE SOUDAINE ENVIE D’ANGLETERRE PEUT ARRIVER N’IMPORTE QUAND À N’IMPORTE QUI…  ÇA M’EST TOMBÉE DESSUS UN SOIR DE NOVEMBRE AVEC UNE COPINE ET UNE BOUTEILLE DE ROUGE. LA BOUTEILLE DE ROUGE FINI ON CHECK LE TRAIN. MINCE TROP CHER. UN VOL LOW COST ? PAS MAL ! ON ACHÈTE ! DEUX SEMAINES PLUS TARD NOUS VOILÀ DANS LES RUES DE LONDRES.  PARTY TIME, TEA ET JUNK FOOD (NON PAS QU’ON MANGE MAL EN ANGLETERRE  MAIS J’AIME LESCOCHONNERIES) ET LE WEEK-END FILE EN MOINS DE DEUX. LE RETOUR EN AVION (TAXI, TRAIN, NAVETTE ET AVION) PASSE BEAUCOUP MOINS BIEN. MERDE ON AURAIT DU PRENDRE DES BILLETS D’EUROSTAR.  

 

 

MANTEAU DIESEL / BODY ET COLLANT WOLFORD / VESTE FOREVER 21 / JUPE CHOIES / BASKETS NIKE (SARENZA) / POCHETTE AMERICAN VINTAGE / BONNET AMERICAN APPAREL